La transpiration et les odeurs corporelles sont des préoccupations pour beaucoup d’entre nous qui souhaitent offrir un beau corps aux autres. Il est important de noter ici que les déodorants et les antisudorifiques ne sont pas les mêmes. Les déodorants dissimulent l’odeur avec du parfum. Ils n’assèchent pas du tout la transpiration. Ils ne préparent pas non plus la peau à ne pas transpirer. Les déodorants ne vous gardent pas au sec. Ils vous feront vous sentir bien grâce à leur parfum et cacheront les odeurs corporelles.

Pour vous garder au sec, vous devez utiliser des antisudorifiques. Un antisudorifique bloque les canaux sudoripares et empêche la sueur d’atteindre la surface de la peau. Le chlorure d’aluminium a été un ingrédient de choix dans les antisudorifiques. De nombreux nouveaux composés d’aluminium sont maintenant utilisés comme ingrédients actifs dans les antisudorifiques et le plus récent est le tétrachlorohydrex glycine d’aluminium et de zirconium.

L’antisudorifique idéal doit être soluble dans l’eau, sans parfum et contenir des ingrédients qui ne provoquent normalement pas d’allergies. Comme les zones où les antisudorifiques sont habituellement y appliqués, comme les aisselles, sont humides et chaudes, avec des couches de peau sur des couches et un épiderme fin, l’antisudorifique idéal devrait être très peu irritant pour la plupart des utilisateurs. il ne devrait pas non plus laisser de dépôt après séchage.

Si vous êtes allergique aux parfums, aux teintures, aux contacts, veuillez utiliser les antisudorifiques avec précaution. Les diabétiques doivent utiliser ces produits après avoir consulté leur médecin. Si vous avez la peau sensible ou si vous avez une tendance à l’eczéma, veuillez consulter votre médecin avant d’utiliser des antisudorifiques. (Plus de conseils sur www.regardssurlaville.fr)

Cet article n’a qu’un but informatif. Cet article n’est pas destiné à constituer un conseil médical et ne remplace pas un avis médical professionnel. Veuillez consulter votre médecin pour toute question d’ordre médical. Veuillez suivre les conseils donnés dans cet article uniquement après avoir consulté votre médecin. L’auteur n’est pas responsable des résultats ou des dommages résultant des informations obtenues dans cet article.