Un coach sportif est nécessairement un sportif également, spécialiste de la forme, il guide et conseille ses clients dans ses séances de coaching. Certes, doté de qualifications requises en la matière, il prépare physiquement et mentalement le coaché. D’ailleurs, c’est un bon travail avec possibilité de salaires et débouchés intéressants.

Les rôles du coach sportif : préparateur mental, physique, le coaching mental

Il faut savoir que le coach sportif ne contribue pas seulement au bien-être physique. Il travaille aussi au bien-être moral et mental ce qui fait de lui un préparateur mental dont l’objectif est de motiver ses clients à atteindre leurs objectifs en leur conseillant à adopter de bonnes mesures diététiques et physiques. Stress, baisse de motivation, perte de confiance, peur, manque de concentration, … telles sont les situations possibles auxquelles peuvent faire face le sportif. C’est dans ces moments de faiblesse qu’intervient le coach pour remettre le client sur pied avec des techniques propres à la préparation mentale qu’il a pris à linkup-coaching.com/. Ces techniques sont spécifiques au coaching mentale, comme la PNL ou programmation neuro-linguistique, l’hypnose éricksonienne, et autres communs avec les autres types de coaching. Comme on dit d’ailleurs un mental de haut niveau différencie le champion du simple sportif.

Devenir coach sportif : la formation à suivre

Le coach doit suivre des formations pour être vraiment qualifiés en la matière. D’ailleurs, il existe différentes sortes de formations. Il y a le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité activités gymniques, de la forme et de la force (BPJEPS) ou le Brevet d’Etat d’éducateur sportif option métiers de la forme qui s’obtient après le BAC, diplôme indispensable à l’exercice du métier d’animateur, de moniteur, d’éducateur sportif pour exercer dans des lieux très variés : association, club sportif, entreprise … ; il est possible aussi d’obtenir une licence ou un master en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) à l’université pouvant mener à plusieurs débouchés possibles. Et enfin, le DEUST Métiers de la forme (Diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques), obtenu après 2 ans d’étude donnant la polyvalence dans l’encadrement et la possibilité d’évoluer comme manager des centres de remise en forme.

Le salaire et débouchés d’un coach sportif

Le métier de coach sportif peut être exercé dans divers domaines possibles : salle de sport, centre de remise en forme, à domicile, entreprise, etc … . Bref, les débouchés sont nombreux, il suffit de choisir lequel nous convient. Si on veut travailler en indépendance, le coaching sportif à domicile et/ou en entreprise est celui qu’il faut, le coach pourra se déplacer au domicile de ses clients ou dans des entreprises. Mais pour ceux qui n’ont pas les moyens de travailler avec ses propres possibilités, travailler dans un centre de remise en forme ou dans des salles de sport est également intéressant. Un coach sportif ayant des années d’expériences peut devenir un formateur en coaching à son tour. En moyenne, un coach débutant gagne 1300 Euros à 1600 Euros par mois, ceux qui ont de l’expérience varie de 2 300 € et 7 800 € net par mois selon l’expérience, la discipline (amateur ou professionnelle) et l’employeur.